Conversation : celle qui avait peur de faire le premier pas

Elle : je ressens un désir profond pour cet homme, je sens qu'il y a un truc mais j'ai peur d'aller vers lui, j'aimerais qu'il fasse le premier pas
Moi : oh il a autant peur que toi tu sais
Elle : ah bon? Mais je m'interroge l'homme n'est il pas censé chasser la femme qu'il veut? Pourquoi devrais je faire le premier pas?
Moi : qui t'a dit que l'homme devait chasser la femme? Es tu une proie ? Es tu un trophée de chasse?
Elle : non je ne suis ni l'une ni l'autre 
Moi : laisse toi le temps de savoir quelle femme tu veux être. Pas dans l'absolu mais là maintenant avec lui, sans te laisser hacker par la peur... d'être rejetée peut-être... un homme t a t il déjà rejetée ?
Elle : a vrai dire je n'ai jamais dragué un homme. Je n'ai jamais ete rejetee. A part peut etre par mon pere. J'étais un accident d'après ce que j'ai compris et ma mère m'a imposée mais mon père m'a toujours vue comme un fardeau 
Moi : as tu peur que cet homme soit comme ton pere? Est ce qu'il te fait penser a ton pere?
Elle : Oui meme physiquement et puis leur humour est le meme un peu piquant ...
Moi : que ressentirais tu s il te disait qu'il n'est pas intéressé ?
Elle : je le prendrais pour moi, je me dirais que je ne suis pas digne d'être aimée peut-être. Peut être que c'est ça 
Moi : maintenant prends une grande inspiration et ferme les yeux
Respire encore profondément 
Vois tu et sens tu la lumière qui émane de ton cœur et traverse tout ton corps?
Elle : oui je la vois.
Moi : ça c'est l'amour que tu es. La lumière que tu es. Tu n'as pas à être digne d'être aimée. Tu es l'amour. 
Visualise ta lumière, jusqu'où va t elle?
Elle : elle va loin. Je vois sa lumière à lui je le vois lui je sens nos lumières comme s'appeller l'une à l'autre. Comme ne faire qu'une. 
Moi : comprends tu que tu n'as pas à avoir peur de quoi que ce soit?
Elle : je ne sais même plus de quoi j'avais peur

Clarisse